Comparaison gratuite
Ce formulaire compare pour vous l'ensemble des mutuelles de santé et trouve celle qui vous est le plus appropriée
Cet outil de comparaison gratuit établit le meilleur devis possible et compare pour vous différentes mutuelles de santé. Ainsi il vous sera facile de comparer les tarifs et trouver une mutuelle accessible et correspondante à votre budjet

Mutuelle étudiante critiquée par la Cour des comptes

Des coûts de gestion trop importants et un rendement peu élevé. C’est le verdict rendu par les magistrats de la rue Cambon dans leur rapport annuel sur la sécurité sociale estudiantine.

Spécialité française, le complexe système des mutuelles étudiantes y est décrit comme étant « peu encadré » et gérée de manière « insatisfaisante ». La qualité de ses services est jugée « très insuffisante » tant au niveau du remboursement des prestations, qu’au niveau du service aux assurés.

Mutuelle étudiante : une réforme en devenir ?

Ce sont un peu moins de deux millions d’étudiants qui, chaque année, se trouvent dans l’obligation de contracter une complémentaire étudiante pour que les soins leur soient remboursés. Ils ont le choix entre une dizaine de mutuelles dont la mutuelle nationale, (LMDE). La majorité des étudiants souscrivent à cette dernière, alors qu’elle est montrée du doigt par les magistrats et que la majorité des étudiants eux-mêmes disent ne pas en être satisfaits.

Mauvaise gouvernance et service de mauvaise qualité à tous niveau, la mutuelle étudiante est régulièrement dénoncée. Depuis quelques années, la Cour des comptes souligne régulièrement les anomalies d’un système catastrophique.

La proposition a été faite de regrouper cet organisme aux caisses primaires d’assurance maladie (CPAM).

Lorsque l’on sait que les revenus de l’Unef, le principal syndicat étudiant, proviennent de la gestion de la LMDE, on comprend que le sujet est également politique.

La présidente de la mutuelle relativise en affirmant que celle-ci n’aurait pas pu perdurer si longtemps si son fonctionnement global était si chaotique. Elle propose toutefois d’ouvrir le débat entre ministères, syndicats et mutuelles étudiantes afin de penser une éventuelle réforme.